Marketing : 2 stratégies indispensables pour les entrepreneurs

You are currently viewing Marketing : 2 stratégies indispensables pour les entrepreneurs

Lorsqu’on lance sa première activité, on fait tous pareil ! On ré-active son compte LinkedIn. On créé un site Internet, des pages Facebook, des comptes Instagram, … . Pour essayer de bien faire les choses, on lit tous les guides et astuces qui pullulent sur Internet. Après avoir fait de l’amalgame de tous ca, nous voilà avec ce que l’on appelle « notre stratégie marketing ». Ce que nous ne réalisons pas, c’est que ce terme devait être pluriel : stratégies marketing.

Gérer une entreprise n’est pas une mince affaire. Pour gérer une entreprise prospère, saine et en croissance constante, nous devons utiliser deux stratégies marketing contrastées qui fonctionnent en symbiose.

Stratégie 1 : marketing de contenu


À notre époque, il est tout à fait naturel que vous commercialisiez votre activité en ligne par le biais d’un site, du marketing par e-mail et de la création de contenu pour les médias sociaux. En fait, vous connaissez peut-être si bien cette stratégie marketing spécifique que vous vous êtes retrouvé à lire ce blog, à la recherche d’un autre moyen de déployer les ailes de votre entreprise et de la faire voler.

Le marketing de contenu comprend :

  • le site internet (blog)
  • le marketing par e-mail
  • les médias sociaux (LinkedIn, Instagram, Facebook, TikTok).

Et bien que cela puisse être laborieux, le marketing de contenu est nécessaire car il vous permet d’avoir une présence en ligne. Votre contenu est votre vitrine, votre panneau d’affichage et votre carte de visite numérique. Sans ce contenu, vous êtes presque totalement introuvable.

Il est presque possible de comparer le marketing de contenu à du marketing passif. Parce que vous créez du contenu pour que les autres viennent, le trouvent et le lisent. Vous commercialisez votre entreprise de manière plus passive que, par exemple, en allant chercher des clients et des projets directement.

L’avantage du marketing de contenu et de son approche « passive » est que votre contenu peut vivre éternellement… à moins qu’il ne soit que sur les réseaux sociaux. En réalité, le contenu de votre blog et de vos e-mails perdurent dans le temps, comme de charmantes petites graines numériques qui se récoltent et poussent à leur rythme.

Stratégie 2 : marketing de proximité


Huit entrepreneurs du numérique sur dix optent pour le marketing de contenu au lieu du marketing de proximité. Je pense personnellement que cela peut être attribué au fait que le marketing de contenu, bien qu’il implique un processus consistant à « se mettre en avant pour que le monde entier nous voie sur une scène numérique » est toujours moins effrayant que d’envoyer directement un e-mail à une marque ou une entreprise avec laquelle vous rêvez de travailler.

Ce n’est pas logique, et pourtant, c’est ce que fait la majorité des entrepreneurs. On a tendance à penser que se montrer et créer pour des dizaines de milliers de personnes sans visage est plus facile que de communiquer directement avec quelqu’un avec qui nous avons vraiment envie de travailler.

Cela vous fait peut-être peur ? Je vous promet que ce n’était pas si difficile et si effrayant que ca.

Marketing de proximité : Réengager les anciens clients

Vous savez, ces clients avec lesquels vous avez aimé travailler, ceux que vous étiez triste de voir partir ? Pourquoi ne pas leur envoyer un e-mail pour renouer contact ? Quelle est la pire chose qui pourrait arriver ?

En tant qu’entrepreneur, on a tendance a toujours aller chercher de nouveaux clients et ce faisant, nous négligeons les graines commerciales que nous avons déjà semées. Vous avez déjà convaincu une fois ce client de votre expertise. Vous avez déjà signé une fois ensemble. La prestation et le règlement se sont passés comme convenu. Tout ce travail de contact et de confiance a déjà été fait. Bref, vous seriez donc fou de ne pas retravailler avec lui, non ?

Que vous prévoyiez de l’intégrer dans votre calendrier mensuel, trimestriel ou annuel, prévoyez d’envoyer un e-mail à vos anciens clients et de revitaliser votre relation. Proposez un nouveau service ou une réduction sur un service antérieur. Demandez-leur comment vont les choses pour leur entreprise et quels seront les besoins à venir.

Marketing de proximité : Envoi d’e-mails à froid à des clients de rêve

L’idée d’envoyer un e-mail à vos anciens clients ne vous effraie peut-être pas ? Bien ! Et qu’en est -il avec une personne avec laquelle vous n’avez pas de relation existante ?

Lorsqu’il est bien fait, l’e-mailing à froid doit ressembler à un salut et à une présentation numériques polis. Il doit être l’équivalent en ligne d’une entrée dans le hall d’une entreprise, d’un bonjour à la réception, d’un échange respectueux (en s’appuyant sur son actualité par exemple pour montrer votre intérêt), de la remise de votre carte de visite et de la prise de la carte du décideur.

Ne tentez rien d’extravagant (au risque de ruiner définitivement votre image). Envoyez simplement un e-mail gentil et amical.

Tous les prestataires de services, et je dis bien tous, devraient intégrer l’envoi d’e-mails à froid (ou marketing actif) dans leur stratégie de marketing. Peu importe que vous soyez complet pour l’année à venir ou que vous travailliez projet par projet tout en ayant du mal à joindre les deux bouts, je pense que chacun doit continuer à semer les graines de son entreprise en envoyant des courriels à froid à ses clients de rêve.

Stratégie marketing cold mailing

Comment démarrer l’emailing à froid en 8 points :

On a tous horreur du démarchage ! Le but ici n’est pas de faire du spam mais d’initier une prise de contact. Voici les bases pour faire cela proprement.

  • Identifiez votre public cible

Vous l’avez probablement déjà fait ! Définissez les critères de vos clients cibles. Vous pouvez commencer par des petites entreprises locales. Allez sur leurs sites Web et récupérez leurs e-mails.

  • Créez une liste

Il faut faire ça avec méthode. Créez une feuille de calcul, mettez-y le nom de l’entreprise, le nom du contact et toutes les informations de contact que vous pouvez, et laissez un espace pour les commentaires et les mises à jour.

  • Commencez l’envoi d’e-mails à froid

N’envoyez pas le même mail à tout le monde. Personnalisez le et montrez votre intérêt pour le client.

Vous pouvez lui apporter de l’information utile pour son business.

N’hésitez pas à terminer en montrant votre enthousiasme dans la perspective d’une collaboration future.

C’est rédigé ? Envoyez !

  • N’utilisez pas un service de messagerie sophistiqué

Pourquoi ? On en a déjà parler. Vos envois ne doivent pas être du spam. Votre courrier est un échange par mail entre 2 chefs d’entreprises. Vous venez proposer un partenariat gagnant-gagnant et pas le dernier gadget au monde entier.

Par conséquent, vous économiserez ainsi de l’argent et vous obtenez un taux de réussite plus élevé.

  • Trouvez votre client cible sur LinkedIn

Faites suivre votre e-mail froid avec un court message sur LinkedIn du type :

« Bonjour!

En fait, je viens de vous envoyer un e-mail, mais je voulais mettre un visage sur votre nom. J’ai hâte que l’on puisse échanger quand vous aurez un moment !”

Pourquoi faire ?

Car cela amène la personne à ouvrir votre e-mail et cela la familiarise avec votre visage. Les gens sont beaucoup plus susceptibles de répondre une fois qu’ils ont mis un visage sur le nom, entendu votre voix ou vous ont serré la main. Voilà le moyen d’atteindre un de ces critères facilement !

  • N’essayer pas de vendre à tous prix

Soyez direct et courtois. Lorsque vous proposez votre aide, dites simplement pourquoi vous le faite.

Vous n’êtes pas là pour engager une conversation fourbe ou forcée à laquelle votre futur client n’aura aucunement envie de répondre.

Je vous promets que si vous êtes réellement authentique dans votre prise de contact, ils ne pourront pas vous reprocher de leurs avoir envoyé ces DM.

  • Interagissez avec eux sur leurs réseaux sociaux, mais sans abuser

Si vous voulez vraiment travailler avec ces futurs clients, vous devriez les suivre et établir une relation. Ne vous contentez pas de parcourir leur flux avec des likes, cela peut être interprété comme malhonnête. Au fur et à mesure qu’ils publient, commentez simplement leurs contenus et montrez que vous aimez ce qu’ils font. Ça marche, promis !

  • Si votre prospect par e-mail froid dit non

Super ! Vous avez une réponse. Ce n’est pas la réponse attendue mais mieux vaut un non que pas de réponse.

Le but ici est de trouver des clients et forcément tout le monde ne dira pas oui. Ce n’est pas grave !

Remerciez-les poliment pour leur honnêteté et leur réponse. Vous n’êtes pas à l’abri qu’ils vous recontactent quelques semaines ou mois plus tard.

Marketing de contenu ou marketing de proximité ?


Votre entreprise a donc besoin de marketing de contenu, car elle a besoin que vos futurs clients puissent trouver des informations sur vous. Mais l’intérêt d’utiliser deux méthodes de marketing au lieu d’une réside dans le fait que vous avez plus d’options et plus de flexibilité.

Jusque ici, vous vous êtes peut-être reposé entièrement sur le blogging, l’email marketing et/ou les médias sociaux pour développer votre activité et obtenir plus de clients. S’appuyer uniquement sur le marketing de contenu est difficile dans le temps. Les sujets sont de plus en plus compliqués à trouver. Mettre en œuvre un marketing de proximité en envoyant des courriels à froid à de nouvelles entreprises et en réengageant les clients avec lesquels vous avez déjà travaillé vous permet non seulement de couvrir vos bases, mais aussi de respirer un peu.

En répartissant ces œufs marketing dans deux paniers, vous avez la possibilité de prendre du recul (un peu) dans votre stratégie de marketing de contenu, tout en relançant votre stratégie de marketing de proximité. Créer moins de contenu ne vous fera pas seulement gagner du temps, mais protégera aussi votre énergie créative !

Les deux clés de la croissance et de l’équilibre d’une entreprise sont le marketing passif (création de contenu) et le marketing actif (envoi d’e-mails à froid et relance des anciens clients). En résumé, les deux sont importants, et aucun ne doit être négligé… alors, qu’est-ce qui vous retient ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.