Next2BZH ?

Depuis le temps que j’évolue dans l’écosystème numérique breton, j’ai vue maintes fois qu’il y avait encore des points de frictions dans la coopération entre les freelances et les entreprises dites « traditionnelles ».

D’un coté, nous avons des freelances, compétents dans leur métier mais pas forcément en communication ou en secrétariat par exemple. Quand on est seul, il faut savoir tout faire et surtout gérer le temps à allouer à chaque tache. Ce n’est pas simple !

S’associer pour répondre à un projet peut aussi être problématique : Avec qui ? Qui porte le projet ? Qui prend en charge les responsabilités ? Comment facturer ? …

De l’autre coté, nous avons les entreprises qui, même si elles identifient des besoins, n’ont pas les ressources en interne pour construire un cahier des charges ou avoir un regard assez technique pour évaluer des propositions. Et parfois, c’est le drame …

Bien souvent, de leur point de vue, travailler avec un freelance c’est prendre des risques. Est ce qu’il pourra livrer le projet ou la prestation ? Est ce qu’il sera encore là demain si on a besoin ? …

Au final, c’est beaucoup d’opportunités ratés et de la frustration pour tout le monde. Il fallait faire quelque chose !

Au cours de l’année passé, j’ai eu la chance de croiser le chemin d’Emmanuel Malabry qui , en 20 ans, a connu toutes les casquettes possibles du métier, de développeur à formateur en passant par chef de projet et coach de formateur. Avec Jérôme Corre, ils ont cofondé Next2 en 2015 avec l’objectif de proposer une alternative aux ESN (Entreprise de service du numérique, ex SSII). Ils mettent en avant l’humain, la transparence et la proximité. Voilà des valeurs qui me parlent !

L’idée de travailler ensemble s’est rapidement imposé. Ils commençaient à venir travailler sur la pointe bretonne mais il leur manquait un ambassadeur, afin d’assurer justement la proximité avec les indépendants et les structures locales.

De mon coté, je bénéficie de leur expérience, de la dynamique amorcée et des outils déjà en place. C’est un gain de temps précieux. Autre point non négligeable pour moi : j’adore le travail en équipe. C’est stimulant et sans cela, j’aurais mis plus de temps à lancer le projet.

Et voilà comment Next2BZH est né ! Véritable structure à part entière, elle bénéficie du soutien et de la collaboration de sa grande sœur Next2 basée à Nantes.