5 Questions à Vincent Maréchal d’Abibao

Retour dans le sud Finistère à la rencontre de Vincent Maréchal, co-fondateur d’Abibao. J’adore le projet et je vous propose de connaitre un peu plus l’homme en 5 questions. Rencontre :

vincent_abibao

– Tu nous fais une petite présentation ?
Vincent, 27 ans, heureux papa et co-fondateur d’Abibao. J’ai d’abord été formé pour être ingénieur spécialisé dans la fabrication du papier, puis j’ai viré dans la gestion de projets informatique et je rentre désormais dans la case « entrepreneur ».

– Peux tu nous expliquer en quoi consiste ton activité numérique ?
Abibao transforme les avis de consommateurs en don pour des associations caritatives. Vous choisissez une association et à chaque fois que vous répondez à un sondage d’une entreprise, cette dernière reverse de l’argent à votre association.
Les asso peuvent lever de l’argent gratuitement et facilement. C’est une activité passionnante – je pourrais vous en parler pendant des heures – car on a la chance de pouvoir utiliser nos compétences techniques au service de projets qui ont besoin de financement pour changer le monde !

– Pourquoi le Finistère ?
C’est grâce à ma compagne – Douarneniste – que je suis ici. Précédemment, je bossais à Paris et j’avoue préférer le cadre de vie proposé par la Bretagne. C’est un coin très dynamique avec une identité forte. Je pense qu’on à tout ici pour développer un projet dans le numérique sans devoir migrer sur Paris/Rennes/Nantes.

– De nouvelles envies ? Des futurs projets ?
Abibao est plein d’opportunités de développement, ça va bien m’occuper concernant les « futurs projets » !

– Un coup de cœur ? Une URL à partager ou un mot à glisser ?
Au travers d’Abibao j’ai découvert plusieurs structures qui donnaient de leur temps gracieusement pour aider des startups comme la nôtre : MakeSense, Social 3.0, The Noise leur boulot est exemplaire et un véritable tremplin pour nos initiatives.
Je n’oublie pas la technopole qui nous accompagne depuis le début avec ses précieux conseils et qui nous a permis de bénéficier de la bourse French Tech !
Enfin un gros bravo à la cantine numérique de Quimper et à toute l’équipe qui porte ce projet. Elle offre le lieu idéal pour démarrer dans le web sans avoir besoin de se ruiner dans les loyers et surtout elle permet de rencontrer des personnes aux profils aussi divers que sympathiques 😉

Merci à Vincent d’avoir jouer le jeu de l’interview. N’hésitez pas à suivre le projet sur Facebook ou Twitter. Comme d’habitude, je vous donne rendez-vous très prochainement pour un nouveau portrait. Bonne semaine à tous !

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *