5 Questions à Anthony Garrec, directeur de Père Loustic

Aujourd’hui, nous partons à la rencontre d’un entrepreneur Sud Finistérien passionné : Anthony Garrec. Quand la Bretagne part à la conquête du monde …

antho

Tu nous fais une petite présentation?

Anthony Garrec, 34 ans, Quimper, directeur de Père Loustic, – produits bretons – Vente en ligne et aux comités d’entreprise.

Le site : www.pere-loustic.fr / La page Facebook : https://www.facebook.com/pere.loustic / Le compte Twitter : @Pere_Loustic .

Peux tu nous expliquer en quoi consiste ton travail?

Mon travail consiste à faire le suivi de notre boutique en ligne.

Ce qui passe de la mise en ligne des produits, prise de clichés, préparation de commandes, suivi et service après vente.
Notre travail de vente en ligne est également un ressort pour notre activité de cadeaux d’affaires. Notre vitrine permettant d’attirer de nouveaux clients friands de produits régionaux mais surtout amoureux de la Bretagne !

Mon travail est donc très artisanal, très enrichissant et polyvalent comme celui de milliers d’entrepreneurs ayant à gérer de A à Z une boutique en ligne, ses surprises et ses déconvenues.

Pourquoi le Finistère?

Le Finistère ? Parce que j’y suis né ! Malgré des études à Paris, j’ai toujours eu l’intention de revenir et je l’ai fait très rapidement !

Le Finistère, c’est une culture, une identité forte.
Pour mon activité, ce sont des producteurs passionnés, ancrés dans la proximité.

 De nouvelles envies? Des futurs projets?

Nous venons de signer la reprise d’une entreprise complémentaire à notre activité de vente de produits Bretons. Un tout nouveau projet qui commencera en Février au sein d’une petite entreprise connue et dynamique en Cornouaille.

Notre projet est d’investir en 2014, dans le référencement de nouveaux artisans, de nouveaux produits pour la boutique en ligne.
Il faudra aussi procéder à une refonte profonde du site. C’est notre vitrine.

Pour le reste, depuis 1 an, tu me sollicites pour répondre aux questions. J’attendais d’avoir de l’expérience avant de le faire.
Il faut désacraliser le WEB.
Vous avez un marché niche identifié, tentez votre chance.
Votre marché connaît une forte concurrence mais vous pensez pouvoir vous démarquer. Réfléchissez.
Vous serez très sollicités, agences de communication, photographes, prestataires 2.0, Poste, Banque. Fixez vos budgets dès le départ, comparez bien. Faites les bons choix, car c’est une jungle.
Avec la cantine numérique, vous trouverez de nombreuses personnes prêtes à vous donner des conseils pertinents avant de vous lancer ! Contactez-les !

Un coup de cœur? Une URL à partager ou un mot à glisser?

Mon coup de cœur Internet, c’est Michel et Augustin.
Une entreprise dynamique, sympathique, proposant des produits de qualité et qui joue à fond sur le buzz numérique pour faire marcher sa boite !
Décalage, humour et…sérieux. Tout ce que j’aime.
http://www.micheletaugustin.com

Mon deuxième coup de cœur est pour une entreprise du patrimoine Quimpérois.
Les charentaises Rivalin.
Elle représente l’alliance de la tradition et de la modernité.
Et pied de nez envers le Web, une boutique simpliste peut faire un carton !
Bravo à Vincent et à toute l’équipe !
https://www.rivalin.fr/

Kenavo !

Merci Anthony d’avoir pris le temps de partager un peu de ton expérience.  Je vous souhaite à tous une bonne semaine et rendez-vous lundi prochain pour un autre portrait !

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *