Retour sur le Forum Finist’éco

Mercredi 20 juin, je me présente au Chapeau Rouge comme prévu pour assister au forum Finist’éco. L’affiche était alléchante. Après le bilan des chambres économiques du Finistère, nous devions avoir le droit à une intervention de Benjamin Chaminade sur la Génération Y.

Grosse déception dés le départ, pas de Chaminade à Quimper! C’est son associé, Francis Boyer, qui va assurer l’animation de la soirée et la conférence. Bien sympathique, je le trouve un peu moins charismatique que Benjamin, que j’ai eu la chance de voir à Lorient l’année dernière.

Commence le bilan et c’est sans surprise que l’impasse est faite sur le secteur tertiaire. Le numérique est l’un des secteurs qui crée le plus d’emploi en France. L’activité est-elle si insignifiante que ça dans le Finistère pour se permettre de faire l’impasse dessus? Étonnant!

Ensuite place à la conférence! Monsieur Boyer avance une vision intéressante sur la Génération Y et je m’y retrouve totalement! En faite, au delà de l’âge, c’est plus un état d’esprit d’être Y. C’est un besoin de bien-être! Plus que le salaire, cette population souhait être bien dans son travail pour être bien dans sa vie. C’est fini d’aller au boulot juste pour faire ses heures sous une lourde hiérarchie, privé de toute initiative. La génération Y veut de la confiance, du choix, de la collaboration et de la convivialité!

Puis, nous avons eu le droit à des témoignages. Un éleveur de porcins qui a fait un lipdub, un créateur de site de pari en ligne qui a perdu un de ses employés, un patron d’une usine industrielle qui a embauché un scientifique en tant que commercial (présent lui aussi) et Jean-Guy Le Floch, le patron d’Armor Lux.

… et ils sont où les Y?

Le lipdub a bien plu à tout le monde. Le créateur de site explique que son employé est parti pour une grosse boite où il fait moins d’heures avec un meilleur salaire mais en contrepartie d’un boulot moins intéressant. L’industriel, après un Power Point à faire dormir un insomniaque (pleins de pages, pleins de textes et que je te lis tout ca!), détail la rencontre avec son futur employé sans nous expliquer pourquoi il l’a embauché. Pour finir, Monsieur Le Floch nous rappel qu’il a du mal à trouver des couturières et qu’il à perdu 2 collaboratrices partie rejoindre leurs hommes ailleurs.

… et ils sont où les Y? Elle est où la recherche de confiance, de créativité, d’épanouissement?

On en arrive finalement aux questions/interventions du public! Rien de pertinent. On a eu le droit à des remarques sur le fait que les écoles ne forment pas aux métiers qui embauchent. En face, la réponse est qu’il est difficile aux élèves d’avoir accès aux entreprises. On tourne en rond quoi!

Et puis soudain, rentre en jeu mon champion! Un patron syndicaliste (il s’est présenté comme ca) qui beugle que « les jeunes ne respectent plus rien ». « Il n’y a qu’à leur retirer leur chômage et ils seront bien obligé d’aller bosser! ».

Commençons par la notion de respect! Râler pendant toute la présentation de Francis Boyer et demander des explications qui ont déjà étaient données (Pas multitâches le gars, il n’arrive pas à râler et écouter en même temps!), ca s’appelle comment?

Ensuite, la génération Y n’est pas forcement jeune et au chômage. Être Y est un état d’esprit! (Il a vraiment rien suivi celui là!!!!) Et puis les Y, vous croyez qu’ils vont attendre que vous changiez messieurs les patrons? Moi j’en rencontre tous les jours, ils sont auto-entrepreneurs, indépendants, porteurs de projet, chefs d’entreprise … et heureux! C’est pas une population qui se la coule douce, affalée dans le canapé, en espérant un coup de fil de l’ANPE!!!!

En y repensant, j’aurais du prendre la parole et lui coller ses quatre vérités à celui là! Ca m’a tellement travaillé que je me suis senti obligé de vous en parler.

Et vous, vous êtes Y ou pas? J’aimerais connaitre votre avis! Si Monsieur Boyer passe pas là, votre point de vue sur la soirée m’intéresse aussi!

Articles en relation

Un commentaire

  1. bonjour j’ai besoin d’aide pour remplir un questionnaire pour un mémoire de recherche MASTER 2 sur la génération Y . « Si vous êtes salariés de moins de 30 ans votre avis m’intéresse et si ce n’est pas le cas vous avez surement dans votre entourage des générations Y. Merci par avance pour votre aide voici le lien du questionnaire » :
    https://docs.google.com/​spreadsheet/​viewform?fromEmail=true&formkey​=dDc2THdleWtEVmFSOTlFNkMtcUZyZ​1E6MQ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *